Echafaudage + : une subvention pour protéger les salariés du secteur du BTP

Subvention Echafaudage +

Pour réduire les risques de chute de hauteur des salariés du secteur du BTP, l’Assurance Maladie – Risques professionnels propose aux entreprises de moins de 50 salariés la subvention Échafaudage +.

Renseignez-vous auprès du service Prévention des Risques Professionnels de la Carsat Aquitaine ou votre Carsat locale

Cette subvention est destinée à toutes les entreprises de 1 à 49 salariés relevant du régime général de la Sécurité sociale et particulièrement celles des secteurs et métiers du bâtiment, de la construction et des travaux publics.

Certains établissements peuvent ne pas être éligibles à cette aide. Renseignez-vous auprès du service Prévention des Risques Professionnels de la Carsat Aquitaine.

Pour bénéficier de cette aide financière, le chef d’établissement devra avoir formé, au moins un salarié par tranche d’effectif de 10 salariés, à l’utilisation, au montage et au démontage des échafaudages. Cette formation est délivrée par un organisme de formation habilité par l’INRS (enregistré sur la liste des organismes habilités à la formation « échafaudages » disponible dans les documents à télécharger sur le site ameli.fr  et validée par une attestation de formation

La subvention Échafaudage + permet d’aider l’entreprise à financer de nouveaux matériels de montage et démontage en sécurité :

  • un échafaudage de pied admis à la marque NF (limité à 1 unité) ;
  • un échafaudage roulant admis à la marque NF (limité à 3 unités), répondant aux critères précisés au cahier des charges.

En option 1, les entreprises peuvent bénéficier d’une aide à l’achat d’une remorque avec rack pour le transport des échafaudages (limité à 1 unité).

En option 2, les entreprises peuvent bénéficier d’aide à l’achat d’escaliers d’accès (limité à 5 unités).

Les 2 options sont cumulables et obligatoirement associées à l’achat d’un échafaudage.

Pour connaître le montant de la subvention Échafaudage +, de votre matériel, renseignez-vous auprès du service Prévention des Risques Professionnels de la Carsat Aquitaine. Elle est plafonnée à 25 000 euros.